Anecdotes de voyage: quand tout ne se passe pas vraiment comme prévu…

Voyager est toujours une formidable aventure avec ses découvertes, ses rencontres, ses émotions mais c’est aussi de l’imprévu, parfois des péripéties ou un choc culturel ou un décalage entre ce qu’on imaginait, idéalisait sur le pays visité et la réalité. Ces situations peuvent nous donner du fil à retordre et provoquer quelques remises en question.

Voici 4 petits récits relatant mes péripéties voyageuses:

  • Bali, un hôtel presque parfait

Départ de Ubud vers Munduk, au programme: faire de jolies balades dans cette région montagneuse et loger dans un ravissant hôtel qui dispose de petits bungalows sur pilotis qui surplombent les rizières. Ce soir là, le coucher de soleil offre un spectacle magnifique avec un superbe panorama entre la montagne, les rizières en terrasse et la mer que l’on aperçoit à l’horizon. Un environnent 100% nature! Après un excellent dîner, retour dans ce petit nid perché.  Nuit noire, obscurité totale, tout ne va pas être aussi paisible et idyllique que prévu. En effet quelques rats s’invitent, faisant de la chambre un vrai terrain de jeu. Pourtant pas de nourriture qui trainait, rien ne pouvant les attirer, nous étions juste des intrus dormant sur leur territoire. Pas du tout effrayés par la présence humaine, lumière éteinte, ils s’en donnent à cœur joie montant sur les meubles faisant tomber les objets ou se désaltérant en grignotant une des bouteilles en plastique laissée sur la table. J’avais planifié 3 nuits dans cet hôtel, exténuée, ces petites bêtes ont eu raison de la beauté du lieu, j’ai décidé de changer d’itinéraire et de trouver un autre hébergement.

CIMG0436

 

  • Voyage entre amis à Ibiza

Presque 1 an que nous n’avions pas été tous réunis, habitant tous aux 4 coins de l’Europe ce n’est pas si simple d’organiser des retrouvailles. Petite maison avec vue sur la mer trouvée sur airbnb, 2 voitures louées tout était parfait! Sauf  la 3ème nuit, en rentrant nous avons eu la désagréable surprise d’avoir été cambriolé. Nous avons perdu 1 nuit à faire l’inventaire de ce qu’on nous avait dérobé mais aussi à se remettre de nos émotions et une demi journée avec la Guardia Civil pour faire nos déclarations. Mon appareil photo envolé j’ai du faire le deuil de mes photos du début du séjour, mais pour mes amis le constat est plus embêtant: argent, smartphones… ont disparu. Naïvement, on a tendance à oublier que cela peut aussi arriver en vacances. Cet incident a été une parenthèse vraiment désagréable mais n’a en rien entaché la suite de notre séjour.

IMG-20140706-WA0006

 

  • Quand la météo change vos plans

Arrivée à l’aéroport de Cebu City aux Philippines après 3 jours excellents passés à Hong Kong. On saute dans un taxi direction le port pour rejoindre l‘île de Bohol. Le chauffeur nous prévient pas de bateau aujourd’hui, pas du tout inquiets nous voulons tout de même aller au port et vérifier les informations par nous même. En arrivant c’est le chaos, des centaines de personnes campent dans l’attente de rentrer chez eux. « Typhoon Mamm! » « ah un typhon et le prochain bateau? » Peut-être demain, après demain ou la semaine prochaine…Bilan, nous sommes restés à Cebu, ville sans grand intérêt touristique mais à qui nous avons finalement trouvé un certain charme. Chaque matin nous nous sommes rendus sur place en quête d’informations, jusqu’au jour fatidique où nous avons fait la queue de 5h à 8 h pour obtenir le fameux billet qui nous mènerait jusqu’à Bohol. Arrivés sur l’île, nous découvrons notre charmant hôtel situé le long de la rivière Loboc complètement dévasté par la montée des eaux. Encore un imprévu, où se loger le 31 décembre sans anéantir notre budget? Fatigués, nous avons finalement trouvé une chambre au confort très très sommaire mais nous avons passé un excellent réveillon avec un dîner sur la plage couronné d’un magnifique feu d’artifice.

 

  • balade en bateau aux Philippines

Un de mes rêves lorsque je préparais mon voyage aux Philippines était de nager avec les requins baleines! Après déjà une annulation, la veille à la dernière minute du capitaine du bateau, c’est la dernière chance pour vivre cette aventure. Le départ est très matinal à 6h, 2 heures de trajet à bord d’une Bangka petit bateau en bois traditionnel philippin (je vous en parle ici) pour rejoindre Oslob. D’autres voyageurs nous accompagnent. Au bout de 45 minutes de trajet, la mer est de plus en plus agitée et le ciel se couvre. Le capitaine est en difficulté pour diriger son embarcation, nous sommes trempés par les vagues. Nous demandons les gilets de sauvetage, l’homme nous montre un petit coffre, nous l’ouvrons et là surprise! Uniquement 4 gilets pour 14 personnes à bord. Nous ordonnons à l’homme de faire demi-tour et nous accostons sur l’île de Balicasag 15 minutes plus tard. Bilan: très grosse déception, mais nous n’aurions sans doute pas vu de requins baleines car ils se réfugient dans les eaux profondes par mauvais temps et au final plus de 4 heures de négociation avec le reste des occupants du bateau pour essayer de récupérer une partie de notre argent.

P1010219

Publicités

6 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s