Boracay petit joyau des Philippines? Le guide!

DCIM100GOPRO

Boracay est une petite île paradisiaque des Philippines située dans l’archipel des Visayas. Très touristique, elle n’est pas vraiment une destination pour budgets serrés mais les amateurs de plage de sable blanc, d’eau turquoise et d’animations touristiques seront ravis.

Mon avis:

Boracay est absolument magnifique, j’ai beaucoup apprécié mon escapade de 4 jours, une vrai destination farniente et relaxante. Il y a une très bonne organisation générale, bonne logistique des transports face au flot incessant de touristes. Un petit changement pour moi en cette fin de voyage après avoir exploré d’autres régions des philippines où tout est un petit peu plus chaotique.

Mais, et oui malheureusement il y a un MAIS , j’aurai adoré découvrir cette île une dizaine d’années plus tôt, moins bétonnée, sans cette bruyante station 1, mais surtout sans Mc Donald’s et Starbucks bordant sa plage. Nous avons entendu de nombreux récits ventant le « Boracay d’avant »plus authentique, plus « hippy »… Cette île est promise à un avenir peu réjouissant, tourisme de masse: déferlement de touristes asiatiques depuis l’ouverture de nombreuses lignes aériennes à bas coût, avec tout ce que ça engendre: plus de constructions, problème de gestion des déchets… Si vous voulez visiter ce petit coin de paradis ne tardez pas avant qu’il n’ait un peu plus perdu de son âme.

S’orienter:

Le cœur vivant de l’île est sa longue plage de sable blanc « White Beach » où se concentre toute l’animation, elle se découpe en 3 stations.

P1010195

DCIM100GOPRO

Que faire à Boracay?

Vous aurez l’embarras du choix, de nombreux rabatteurs vous attendent le long du chemin bordant la plage pour vous proposer des centaines d’activités. Mais vous serez tranquille sur votre serviette, les vendeurs ont interdiction de venir marchander sur la plage, ainsi qu’il est interdit de boire, manger ou fumer.

Activités nautiques: Jet ski, plongée, snorkeling, parasailing, plongée avec scaphandre, flyboard… N’oubliez pas de négocier of course! 😉

P1010193

DCIM100GOPRO

DCIM100GOPRO

Magic Island

Une autre activité: louer un bateau avec son capitaine et faire le tour de l’île à la découverte de quelques îlots comme Magic Island qui contre un petit droit d’entrée vous pouvez sauter de 5, 7, 9 ou 10 mètres dans la mer. Un restaurant est également sur place, c’est une sympathique halte pour le déjeuner.

FotorCreated

DCIM100GOPRO

Mount Luho view point

Contre quelques pesos vous pouvez gravir cette colline et admirer une superbe vue à 360° de Boracay.

Pour les téméraires, à proximité un centre propose de faire de la tyrolienne.

P1010295

Shopping: sur ses quelques kilomètres,  « White beach » est bordée de bars, restaurants, magasins et même d’un centre commercial.

 Découvrir Boracay loin de la foule:

Mon conseil est toujours le même pour la majorité de mes voyages en Asie, louer un scooter ou une moto pour vous déplacer. Dès que vous quitterez « White Beach », vous découvrirez la vie locale, vous croiserez de jeunes écoliers rejoignant l’école ou des villageois s’affairant à leur travaux quotidiens et c’est tout le paradoxe et l’attrait encore de cette l’île.

Puka beach

Cette sublime plage se trouve tout au nord de Boracay, la mer est plus agitée, l’endroit plus sauvage et moins surpeuplé.

P1010266

P1010278

P1010283P1010287

 

Il y a quelques petits restaurants de fortune, avec une petite cuisine cachée dans la végétation où vous pourrez déguster quelques petits plats face à la mer.

Bulabog beach

Pour les amoureux de kite surf, cette plage est entièrement consacrée à la pratique de ce sport, il y a de nombreuses écoles et magasins de location de matériel.

P1010294

Où dormir?

Préférez un hébergement dans la station 3 surnommée le « vieux Boracay », logements meilleurs marché et beaucoup de charmants petits hôtels ou guesthouses. Le soir vous serez au calme, loin de l’agitation de la station 1.

Nous avons séjourné dans une petite auberge le Dave’s Straw, disposant de quelques bungalows, l’équipe est adorable et au petit déjeuner vous pourrez manger les meilleurs pancakes à la mangue de toute l’île.

Dave’s Straw Hat Inn, Manoc Angol Boracay Island (station 3)

Conseil pratiques

Se déplacer

Je parle par ici de tout les types de transport présents aux Philippines. Même si la location d’un scooter est hors de prix, nous avons préféré ce mode de déplacement pour explorer l’île.

P1010302

Arriver et partir de Boracay:

Aéroport de Caticlan: une astuce en attendant de récupérer vos bagages on vous proposera un package comprenant l’acheminement au port, ticket du bateau, transfert à votre hôtel… le tout à un prix largement supérieur à si vous le faite par vos propre moyen et cela n’a vraiment rien de compliqué. En sortant de l’aéroport dirigez vous vers les motos taxi, prenez un ticket qui comprend le petit kilomètre à parcourir pour rejoindre le port(!) et votre billet de bateau. Attention sortez votre porte feuille car vous allez payer des taxes à tout va! Taxe sur l’environnement, taxes portuaires… Puis à Boracay prenez une moto taxi qui vous déposera à proximité de votre hôtel.

L’aéroport de Boracay est minuscule, le check-in se fait à l’extérieur, les bagages sont entièrement vérifiés à la main, 1 seule porte d’embarquement… mais 1 accès wifi gratuit! 😉

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s