Mon premier rendez-vous avec Lisbonne

P1010704

Comme souvent, avant une première rencontre, notre imaginaire est en ébullition, nous fantasmons sur ce futur moment et lui inventons déjà une histoire, une apparence. Un voyage c’est souvent cela, quelque chose d’excitant car inconnu mais que nous anticipons en nous créant tout un tas de représentations.

Pourtant cette fois ci, dans le hall d’arrivée de l’aéroport de Lisbonne, je ne m’attend à rien en particulier, pas d’images en tête, juste la certitude de découvrir une belle capitale européenne et ça s’arrête là. Mais ce premier rendez-vous fût un peu plus que cela, un vrai coup de cœur et c’est encore meilleur lorsqu’on ne s’y attend pas!

Dans cet article, je ne vais pas partager un itinéraire détaillé ou une liste des immanquables, mais juste écrire sur ces petits bouts de Lisbonne qui m’ont fait chavirer.

Premiers pas dans la capitale portugaise, à la recherche de notre logement, à la sortie du métro découverte du quartier de Graça qui restera avec celui de l’Alfama, mon préféré pour tout le reste du séjour. Premiers efforts mais pas les derniers dans la ville aux 7 collines pour gravir avec nos valises la rue pentue qui nous mène à notre petit appartement réservé via airbnb. Nous sommes chaleureusement accueilli par Gonçalo son propriétaire avec quelques Pasteis de nata, premier coup de cœur gustatif pour ces petites pâtisseries locales. Le tramway 12 passe juste sous notre minuscule balcon, de là, je suis aux premières loges pour observer la vie de ce quartier multiculturel. Déjà ravie, ce petit nid sans prétention sera vraiment parfait pour ces 3 jours, on ne peut pas rêver meilleur endroit pour s’imprégner de la ville, un beau séjour se profile…

Chaque matin, nous commencions la journée en arpentant Graça ou l’Alfama pour rejoindre les principaux points d’intérêts touristiques de la ville. Ces promenades, au hasard des rues étaient un pur bonheur, bordées de petits commerces de proximité, j’adorais jeter un œil curieux à l’intérieur de ces échoppes d’un autre temps. Sous un ciel bleu azur, nous longions ses murs colorés ou ornés de faïenceries, en se faisant parfois frôler par le légendaire tramway 28. Pour la première fois, je suis dépaysée, transportée alors que je séjourne dans une capitale européenne.

Lisbonne m’a séduite mais aussi un peu décontenancée, la première approche n’a pas été simple. Pas facilement domptable pour son orientation et l’utilisation de quelques unes de ses lignes de tramway, c’est souvent un plan à la main que je sillonnais ses rues, mais on apprend vite à la connaître et nos premiers tâtonnements s’effacent.

Ce sont aussi des petits détails qui m’ont fait tombé sous le charme comme quelques souvenirs olfactifs: le linge fraichement étendu aux fenêtres, des odeurs de cuisine s’échappant d’une porte laissée ouverte ou les soirées animées des Festas de Lisboa (tout le mois de juin) avec ses multitudes de stands de sardines grillées embaumant tout le quartier. Ou encore quelques souvenirs mémorables comme un délicieux dîner au son du Fado ou la première fois que je suis montée dans un « electrico » véritable emblème de la ville. Il vous transporte dans le cœur de Lisbonne et vous en fait ressentir chaque battement.

Enfin Lisbonne et ses différents belvédères, ces endroits magiques qui offrent une vue époustouflante sur la ville. Lieux de vie où les gens se retrouvent pour boire un verre et où les apprentis musiciens jouent quelques airs de guitare (mes préférés: Santa Luzia et Santa Catarina do Adamastor). Ces endroits conviviaux laissent aussi facilement place à un peu de rêverie quand notre regard frôle l’horizon.

P1010673

DCIM101GOPRO

P1010683

P1010677

P1010684

P1010703

P1010693

Ce premier rendez-vous fût une belle surprise, je n’ai visité qu’une toute petite partie de Lisbonne tant elle est immense, ce qui laisse une porte ouverte à une deuxième rencontre…

Publicités

4 commentaires

  1. Je viens justement de lire un autre article sur Lisbonne. Devrais-je interpréter cela comme un message subliminal qui me pousse à aller visiter cette ville? 😀
    J’adore le cachet que les trams apportent à la ville. Par contre, toutes ces marches et escaliers m’intimident.

    J'aime

    • Je ne peux que t’encourager à aller découvrir Lisbonne.:-)
      Si la marche,te fait un peu peur,tu peux prendre les tramways qui t’emmèneront sur les quartiers en hauteur. Les différentes lignes passent un peu partout.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s