Us et coutumes de la gastronomie italienne: le guide!

1

Voilà maintenant presque 6 mois que j’ai quitté ma terre bordelaise pour vivre en Italie et après plus de 2 ans de voyages réguliers dans ce beau pays, j’ai appris petit à petit les rudiments de sa gastronomie. Je ne me suis pas encore aventurée devant les fourneaux, laissant la place à mon cher et tendre qui concocte des risottos à tomber à la renverse 😉

Voici donc, non sans humour, les codes de bonne conduite et quelques clarifications en matière de cuisine italienne.

Le café

Je ne suis pas très amatrice de café mais là il faut le reconnaître, les italiens sont les champions toutes catégories. Ne perdez pas l’occasion de vous rendre dans un café, même si l’on se perd un peu devant une carte infiniment longue de Macchiato, Ristretto et autres noms qui sonnent délicieusement à notre oreille. Lors de mes premiers séjours en Italie je me délectais de prendre un cappuccino à n’importe quelle heure de la journée. Erreur! un détail que j’ai du rapidement corriger en vivant sur place, le cappuccino uniquement le matin à l’heure de la « colazione »!  Et on oublie pas le plus important, adoptez l’attitude locale et buvez votre café au comptoir!

l’apéritivo

Moment convivial et important de la vie italienne, à l’heure de la fermeture des bureaux ou le week-end on se retrouve entre amis pour boire un verre. Ce qui est très agréable par rapport à la France est que l’on vous apportera toujours quelque chose à grignoter pour accompagner votre verre et le serveur ne se précipitera pas sur vous pour vous demander de régler vos consommations. La boisson alcoolisée incontournable à l’heure de l’apéritif est le celebrissime Spritz, à la mode partout en Europe ici c’est une véritable institution, pour ma part cela fait 2 ans que je l’ai testé, approuvé et adopté!

La pizza

Oubliez, votre pizza préférée: l’hawaïenne jambon ananas, le sucré salé en Italie on ne connait pas! La qualité d’une pizza n’est pas jugé au grand nombre d’ingrédients qui la compose, mais on préférera une garniture qui comporte peu d’éléments avec de bons produits régionaux.

Les prix des pizzas en Italie restent imbattables, 4 euros pour une margarita, qui dit mieux?!

La pasta

Je me rappellerai toujours de la première fois que j’ai mangé un plat de pâtes en Italie, c’était à Rome et ce jour là, j’ai appris ce que signifiait vraiment l’expression »al dente« ! Entre interrogations et la tentation de demander un autre plat avec plus de cuisson, il est maintenant difficile pour moi lors de mes retours en France de manger les pâtes au saumon de maman avec bien 5 minutes de cuisson en trop!

Je vais maintenant détruire le mythe de la fameuse recette des pâtes carbonara: oubliez la crème, oh sacrilège! 😉 la véritable recette comprend uniquement pancetta, œufs et grana.

Le parmesan

Aie!!! je vois déjà les cheveux de mon italien se hérissaient sur la tête. Ce fameux fromage que nous adorons aussi mettre sur nos pâtes se nomme en réalité Parmigiano Reggiano ou grana padano. Le parmesan est un mot francisé qui n’existe pas en Italie.

L’huile d’olive

Le saint Graal de la cuisine italienne, à la maison une bouteille d’1,5L dure environ 3 semaines et c’est déjà beaucoup en comparaison des autres foyers. On en met partout sur la viande, légumes, poissons oui j’ai bien dit partout, mon petit estomac bien délicat a bien eu du mal à s’habituer au début mais à présent elle est aussi pour moi un élément incontournable de la cuisine italienne.

Les glaces

Elles sont délicieuses , ici pas de conseils, si ce n’est à consommer sans modérations! 😉

Ps:  Lors d’un séjour en Italie, pour payer votre addition, préférez le cash, de nombreux commerces n’acceptent pas la carte bleue et le pain et les couverts seront en supplément.

 

Publicités

8 commentaires

  1. L’Italie !! J’aimerais faire un petit voyage rien que pour les découvertes culinaires et manger ! Ton article donne bien faim.
    J’ai rencontré beaucoup d’italiens en Australie et ils m’ont fait comprendre que rien ne vaut l’huile d’olive pour la cuisine !! Je confirme maintenant :-)-

    J'aime

  2. Rhooo, la nourriture fait partie de mes plus beaux souvenirs d’Italie !! Meme chose que toi pour les pates, je les faisais toujours trop cuire avant, mais une fois qu’on les a gouté « à l’italienne », on ne peut que modifier sa façon de faire. Et pour les carbonara, ça surprend toujours les gens haha, mais les vraies sont tellement meilleures !! (meme si j’adore la crème miam miam :p )
    Et les glaces, ohlala, je n’ai pas cessé d’en déguster à Rome, un tel délice !! On a un glacier à Toulouse, « Amorino », qui s’en approche fortement, mais ce n’est tout de meme pas tout à fait ça. 🙂

    J'aime

  3. J’adore la cuisine italienne ! Et adorant déjà les pâtes, c’est toujours un plaisir de voir les recettes qu’ils proposent.. Et en plus, on peut manger des pâtes, ET autre chose au même repas ! Et leurs pizzas… il n’y a bien que là bas que je réussi à en manger une entière à moi toute seule 🙂 Hum ton article me donne envie d’y aller !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s